Conditions d’admission

P1020693.JPG

Celles-ci se trouvent aussi dans le règlement d’ordre intérieur (= lien).

 

- Pour  les aspirants

a. Un engagement suffisamment long dans une analyse personnelle. D’autres expériences psychothérapeutiques peuvent aussi être prises en compte. C’est au comité de formation d’en décider.

b. Un accord écrit avec les statuts, le règlement d’ordre intérieur et le code d’éthique de l’E.B.P.J.

c. Une rencontre avec deux membres du comité de formation de l’E.B.P.J. Ces entretiens donnent lieu à honoraires.

 

Le comité de formation décide de l’admission comme aspirant et communique sa décision au président et à l’assemblée générale.

 

Pour les candidats

a. Un engagement de minimum 240 sessions dans une psychanalyse personnelle.

b. Être titulaire d’un diplôme universitaire (médecine, psychologie ou équivalent) et pouvoir apporter la preuve d’une formation et d’une expérience clinique et psychiatrique.

c. Avoir au cours des deux années écoulées participé activement comme aspirant au programme de formation théorique.

d. Avoir fait preuve dans les articles d’une connaissance théorique suffisante sur le plan de la psychologie analytique et de la psychanalyse.

e. Pouvoir discuter de manière vivante l’influence de la personnalité propre sur le travail avec les analysants.

f. Posséder les qualités nécessaires pour entreprendre, sous la supervision d’un didacticien de l’E.B.P.J., le travail analytique avec les analysants.

g. Les items mentionnés plus hauts seront examinés lors de la rencontre avec deux membres du comité de formation. Ces entretiens donnent lieu à honoraires.

 

Le comité de formation évalue les candidats et communique son avis à l’assemblée générale, qui décide finalement de l’admission comme candidat.

 

- Pour les membres

 

Après la présentation de cas, l’assemblée générale décide de la cooptation.