Formation pour devenir analyste jungien

P1000090.JPG

Confronter quelqu'un à son ombre est lui faire voir la lumière (C.G. Jung)

“L’Ecole Belge de Psychanalyse Jungienne (E.B.P.J.) est un groupe dans lequel nous nous développons au moyen de la formation permanente pour devenir psychanalyste, et en tant que tel nous nous engageons au sein de l’Ecole dans laquelle nous sommes cooptés par les autres membres. "

 

Trajet personnel

La formation à la psychanalyse jungienne est aussi bien théorique que clinique. Elle doit être comprise comme une préparation à un apprentissage permanent dans lequel on se développe de façon permanente jusqu’à devenir et comme psychanalyste. Ceci doit être compris comme un trajet personnel pour lequel nous prenons une responsabilité.

L’E.B.P.J., l’Ecole, est multilingue : la connaissance d’au moins une des langues nationales et de l’anglais est indispensable.

Après avoir pris contact avec le comité de formation, le trajet personnel du postulant est établi ensemble avec lui, en tenant compte de ses antécédents (connaissance et expérience).

Les aspirants suivent uniquement la partie théorique. Celle-ci comprend deux parties :

  • Participation au séminaire de lecture mensuel, au cours duquel des textes de Jung ou d’autres auteurs qui traitent de l’œuvre de Jung, sont lus et commentés conjointement. Cette participation est obligatoire pour chaque postulant.

  • Sur base d’une bibliographie, dans laquelle des œuvres de base de la pensée jungienne sont sélectionnées, l’aspirant fait, en concertation avec le comité de formation, un choix d’un travail dans lequel il ou elle veut s’engager. Ce travail est supervisé par un membre, éventuellement lors d’un séminaire avec d’autres membres, et résulte en un article. Chaque année deux articles sont attendus.

 

La formation clinique est réservée aux candidats et comprend :

  • La supervision de leur travail psychanalytique auprès de 2 didacticiens de l’E.B.P.J. Le nombre d’heures de supervision doit atteindre au minimum 150 heures, étalées sur minimum sur deux ans. Les candidats doivent pouvoir présenter un travail psychanalytique qui comprend au minimum 180 heures.

  • Il est aussi attendu de la part du candidat d’être présent activement aux activités de l’E.B.P.J., telles que celles que les membres organisent dans le cadre de la formation permanente.  

  • D’autres approfondissements théoriques, en concertation avec le comité de formation.

 

La formation permanente est destinée aux membres et aux candidats. Celle-ci inclut des séminaires, des intervisions cliniques, des ateliers, des journées d’études internes. Les exposés et les journées d’étude sont ouverts à tous. Dans ceux-ci sont abordés des thèmes psychanalytiques classiques mais aussi contemporains, des articles et des livres.

 

Formation pour devenir psychanalyste jungien – sept 2019

 

Pour en finir avec le curriculum de formation, le candidat doit présenter un cas dans lequel lui ou elle doit faire prendre connaissance aux membres de son travail, et dans lequel il ou elle montre sa capacité de pouvoir mettre ensemble, de façon vivante, ses connaissances théoriques et cliniques.